La nuit nous enveloppe dans sa lumière épaisse et noire. Dans la ville tout semble calme, mais à bien y regarder la ville nous parle encore. Ici un interdit, ici un giratoire, la ville dans son halo de lumière nous livre ses codes, celui de la route de ses commerces. Mais à y regarder de plus près l'on trouve des dialogues géométriques, les lignes parlent entres elles,  les verticales répondent aux horizontales et les obliques aux diagonales et même quelques fantômes graphiques issus du temps et de l'usure se révèlent au regard du noctambule. La route la nuit nous raconte sa poésie !!!

 

© Phred 2013_10

 

© Phred 2013_17

 

© Phred 2013_18

 

© Phred 2013_27

 

© Phred 2013_29

 

© Phred 2013_34-2

 

© Phred 2013_35

 

 

 Saint andré de Cubzac 

©Phred septembre 2013